Législation de la pratique des actes laser

L'épilation laser médicalisée au centre médical Paul Langevin est assurée par des médecins titulaires du diplôme inter-universitaire européen des laser médicaux de l'université Paris 6.


L'exercice illégal de la médecine

Les actes réalisés avec un laser sont des actes médicaux. En France, ils ne peuvent être pratiqués que par un médecin titulaire du diplôme de docteur en médecine.
Les actes d'épilation laser à la lumière pulsée réalisée par des esthéticiennes dans des salons indépendants ou franchisés sont des actes interdits tombant sous la qualification pénale d'exercice illégal de la médecine.


Pourquoi réaliser un soin laser chez un médecin ?

Le médecin pourra effectuer une vraie consultation médicale à la recherche des facteurs de risques ou d'une contre-indication à la pratique de l'acte laser médical.

Un médecin qui exerce un acte légalement doit être assuré pour sa pratique. En cas de complications ou de séquelles, le patient peut être pris en charge médicalement ou via les assurances.

Le médecin qui pratique un acte laser thérapeutique ou esthétique est soumis au secret professionnel comme pour n'importe quel acte médical.

Le médecin qui pratique des épilations laser est soumis aux mêmes règles de conservation du dossier médical que pour la pratique de la médecine traditionnelle. La conservation des dossiers assure la sécurité des patients et la possible transmission du dossier en cas de déménagement, de recherche d'information médicale des années après le geste.

Enfin le médecin est formé à la pratique de l'épilation laser, mais aussi à la gestion des effets secondaires. Il peut assurer le suivi du patient sur tous les plans du traitement laser. Il peut conseiller son patient et évaluer les résultats tout au long du processus de soin.